News

Des assises du travail pour accompagner l'uberisation de la société

Le comité directeur du Parti évangélique genevois demande que des mesures soient prises pour accompagner la révolution numérique au plan régional. Il demande en particulier la mise sur pieds d'un "think tank" représentatif des acteurs de la société civile, de l'économie et des partis politiques, dont le but sera de réfléchir à comment accompagner la révolution industrielle 2.0, afin de trouver des solutions communes pour créer et sauver des emplois sur le marché genevois.

Des activités professionnelles qui existent encore aujourd'hui seront demain à 90% ou à 100% robotisées, comme on le constate déjà avec l'apparition des caisses automatisées dans les supermarchés.  

"De nouveaux métiers apparaissent et d'autres disparaissent. Mais comment les acteurs de la vie professionnelle et les employés peuvent-il être soutenus par le canton de Genève pour bien réussir ce virage?" interroge Florian Baier, Président du PEV Genève.  

Une plate-forme élargie de réflexion, impliquant des acteurs du monde professionnel, de la politique et de l'économie, apparaît aujourd'hui nécessaire pour adapter les emplois et les formations professionnelles aux nouvelles réalités technologiques.