News

Systématiser la plantation d’arbres à Genève

Le PEV Genève se réjouit de ce que la Ville de Genève soit soucieuse de l’entretien de ses espaces verts. Cependant, le Parti évangélique genevois demande que le Canton mette en œuvre plus de moyens financiers et réglementaires pour la protection et l’augmentation de végétation dans les zones urbanisées.

Certaines communes suburbaines font figure de bons élèves au plan cantonal et regorgent de verdure. A l’inverse, des communes moins aisées telles que Carouge, Meyrin ou certains quartiers de Genève (Jonction, Eaux-Vives) sont très bétonnés et mal arborisés.

 

Les plantes font partie de l’environnement indispensable au bon développement de la personne humaine, embellissent son espace de vie et permettent en outre de limiter les effets du réchauffement climatique en ville, notamment lors des canicules estivales.

 

Systématiser la plantation d’arbres

Le PEV Genève demande donc que la plantation de nouveaux arbres soit systématiquement envisagée lors de travaux d’aménagements des rues dans les communes urbaines, et non, comme c’est le cas actuellement, que seuls les arbres existants soient remplacés en cas d’abattage.

 

Le PEV Genève sollicite ainsi l’inscription dans la loi du principe de nouvelles plantations d’arbres ou arbustes lors de chaque travaux d’aménagement de rues, l’absence de nouvelles plantations devant être l’exception, soumise à dérogation.

 

Le Parti évangélique Genève sollicite également que des moyens créatifs soient mis en œuvre pour renforcer et encourager le développement de végétation urbaine (glycines, plantes grimpantes, végétations sur les toits, etc.).