News

100 ans du PEV – Pour des valeurs qui comptent, durablement

Sous la devise « 100 ans du PEV – Pour des valeurs qui comptent, dura­ble­ment », le PEV Suisse fête aujourd‘hui, avec plus de 600 invi­tés, son 100ème anni­ver­saire au Gur­ten à Berne. Le Conseiller fédé­ral Igna­zio Cas­sis a apporté ce matin les féli­ci­ta­tions du Conseil fédé­ral. La Pré­si­dente de parti, Marianne Streiff, a éga­le­ment appelé à res­ter fidèles aux valeurs carac­té­ris­tiques du parti, comme la jus­tice, la dura­bi­lité et la dignité humaine. Sur cette base elle en a éga­le­ment appelé à une lutte conséquente contre la traite et le com­merce d’êtres humains, à un entre­pre­neu­riat éthique au ser­vice des êtres humains, à la paix reli­gieuse ainsi qu’à une poli­tique géné­ra­tion­nelle durable.

Le Conseiller fédé­ral Igna­zio Cas­sis a décrit le PEV comme étant un parti calme, mais pas silen­cieux. « Ils peuvent tout à fait se faire entendre, lorsqu’ils ont quelque chose à dire », a déclaré le Conseiller fédé­ral. Il estime qu’avec les valeurs qu’il défend, ce parti contri­bue de manière impor­tante à notre pays. Il a salué le cou­rage du Pré­sident fon­da­teur du parti, Arnold Mug­gli pour son appel cou­ra­geux au Conseil fédé­ral de l’époque de la grève géné­rale de 1818. Mal­gré toutes les pré­vi­sions pes­si­mistes, le PEV a été repré­senté au sein du Conseil natio­nal depuis sa créa­tion une année plus tard jusqu’à aujourd’hui de manière qua­si­ment inin­ter­rom­pue par deux voire trois Conseillers natio­naux.  

Bâtis­seur de ponts entre les pôles

Alors que la Suisse se trou­vait confron­tée à des condi­tions sociales pré­caires et que le pro­fond fossé entre la bour­geoi­sie et la classe ouvrière menaçait la sta­bi­lité sociale, le « Parti Evan­gé­lique Suisse », PEV, fut fondé en 1919 « en tant que mou­ve­ment poli­tique sou­hai­tant s’engager pour le bien de la popu­la­tion en se basant sur des valeurs chré­tiennes et en tant que parti du centre dont l’objectif était d’enjamber les fos­sés socié­taux », a sou­li­gné la Pré­si­dente du parti et Conseillère natio­nale Marianne Streiff lors de son dis­cours du jubilé qu’elle a pro­noncé dans le cadre de la 100ème assem­blée ordi­naire des délé­gués, expliquant ainsi les moti­va­tions des pères fon­da­teurs du parti.

Pion­niers en matière de poli­tique sociale et envi­ron­ne­men­tale

Dès le début, les fon­da­teurs du parti se sont enga­gés en faveur d’une poli­tique sociale chré­tienne dis­tinc­tive ainsi qu’en faveur de la pro­tec­tion de l’environnement. Ainsi, 25 ans avant son intro­duc­tion, ils récla­maient les bases consti­tu­tion­nelles pour l’AVS ou posaient, grâce à un pos­tu­lat, les bases pour la pro­tec­tion des eaux en Suisse.

Parti du centre orienté sur les valeurs

Les valeurs du parti sont res­tées iden­tiques jusqu’à aujourd’hui et sont aujourd’hui plus néces­saires que jamais. « Tout comme il y a 100 ans, une grande par­tie de la popu­la­tion sou­haite des acteurs poli­tiques qui s’orientent en fonc­tion de valeurs », a déclaré Marianne Streiff. En 2019 éga­le­ment, la pola­ri­sa­tion poli­tique et le clien­té­lisme bloquent les projets de réformes impor­tants. Les défis impor­tants dans le domaine de la santé, des assu­rances sociales, dans les rap­ports avec l’UE ou en matière de migra­tion ne peuvent être abor­dés qu’avec des com­pro­mis. « C’est là que nous agis­sons acti­ve­ment en tant que bâtis­seur de ponts », a pré­cisé la Pré­si­dente.

« Notre poli­tique est basée sur la jus­tice, la dura­bi­lité, la dignité humaine, la confiance, l’espoir, la res­pon­sa­bi­lité, la trans­pa­rence et le res­pect. Et avant tout sur la cré­di­bi­lité », a sou­li­gné Marianne Streiff. Les citoyennes et les citoyens en ont assez des men­songes, des inté­rêts per­son­nels et des blo­cages poli­tiques. « Le PEV, indé­pen­dam­ment de tout cou­rant idéo­lo­gique, recherche la meilleure solu­tion pour le bien com­mun, les êtres humains et l’environnement en se basant sur des valeurs chré­tiennes », a-t-elle appuyé. En matière de poli­tique socié­tale, pour des sujets tels que l’aide au sui­cide ou la consom­ma­tion de drogue, le PEV se situe ainsi plu­tôt du côté conser­va­teur, exa­mi­nant les valeurs et là où néces­saire les défen­dant, alors qu’en matière de poli­tique sociale et envi­ron­ne­men­tale, il poli­tise au contraire avec la gauche, de manière pro­gres­sive et éco­lo­gique.

PEV- Pour des valeurs qui comptent, dura­ble­ment

La Pré­si­dente a appelé les membres du parti à s’engager pour les thèmes cen­traux du PEV au cours de cette année élec­to­rale en se lais­sant impré­gner par l’ADN des valeurs du parti : un entre­pre­neu­riat éthique au ser­vice des êtres humains, une lutte conséquente contre la traite et le com­merce des êtres humains, la paix reli­gieuse, une poli­tique géné­ra­tion­nelle durable et pour une vie digne, de la pro­créa­tion à la mort.

Pers­pec­tives inter­ac­tives du *jevp

Alors qu’au cours de la mati­née, le Pré­sident de la Fédé­ra­tion des Eglises pro­tes­tantes de Suisse, Dr. Gott­fried Locher, a parlé aux invi­tés, le pré­sident de groupe du PDC, le conseiller d’Etat Filippo Lom­bardi, s’adressera dans l’après-midi aux invi­tés tout comme le Secré­taire géné­ral de la Confé­rence des évêques suisses, Erwin Tan­ner. Un coup de projec­teur inter­ac­tif dans le futur  pré­senté par le *jevp conclura les fes­ti­vi­tés.  

Contact :
Marianne Streiff-Feller, Pré­si­dente de parti et Conseillère natio­nale, BE : 079 664 74 57
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Nik Gug­ger, Vice-président et Conseiller natio­nal, ZH : 079 385 35 35
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Chargé de com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70


Docu­men­ta­tion pour les médias à télé­char­ger Télé­char­ger les pho­tos

Par pas­sion pour l’humain et pour l’environnement.