News

Le PEV soutient l’appel à l’initiative contre les exportations d’armes dans les pays en guerre civile

Une large alliance de par­tis et d’organisations, dont le PEV Suisse, a lancé un appel à l’initiative popu­laire contre les expor­ta­tions d’armes dans les pays en guerre civile. Si, au cours des deux pro­chaines semaines, 25'000 per­sonnes signent l’appel sur initiative-rectification.wecollect.ch, l’initiative sera lan­cée. En atten­dant, « l’alliance contre les expor­ta­tions d’armes dans les pays en guerre civile », met­tra tout en œuvre afin que la déci­sion très contro­ver­sée du Conseil fédé­ral soit cor­ri­gée par le Par­le­ment.

La Pré­si­dente du PEV et Conseillère natio­nale Marianne Streiff a été très claire lors de la confé­rence de presse : « Moins de migra­tion grâce à moins de livrai­sons d’armes dans les pays en guerre civile ! ». Fin 2017, le monde comp­tait 68,5 mil­lions de per­sonnes en exil, dont une grande par­tie fuyant leur pays en rai­son de conflits, de per­sé­cu­tions ou de graves vio­la­tions des droits de l’homme. La guerre et les guerres civiles repré­sentent une, voire même la cause cen­trale des exodes. Tant que les livrai­sons d’armes entre­tiennent ces conflits, des réfu­giés cherchent pro­tec­tion et asile dans d’autres pays. « Je suis convain­cue que la popu­la­tion suisse ne veut pas assu­rer son bien-être et la sécu­rité de son pays au dépens de la souf­france de la popu­la­tion civile des régions en guerre civile », a sou­li­gnant Marianne Streiff résu­mant la large oppo­si­tion de la popu­la­tion.

Cor­ri­ger les déci­sions d‘assouplissement

Dans la mesure où un réfé­ren­dum ne peut être lancé contre une modi­fi­ca­tion d’ordonnance, l’alliance contre les expor­ta­tions d’armes dans les pays en guerre civile sou­haite que le peuple s’exprime sur la néces­sité d’une « ini­tia­tive de cor­rec­tion » : si au cours des deux pro­chaines semaines 25'000 per­sonnes signent l’appel sur https://initiative-rectification.wecollect.ch/une ini­tia­tive popu­laire sera lan­cée. Celle-ci vise à réta­blir le sta­tut quo de 2014. Depuis lors, les déci­sions concer­nant les expor­ta­tions d’armes dans l’ordonnance sur le maté­riel de guerre ont été assou­plies à deux reprises. Depuis 2014, les armes peuvent être expor­tées dans les pays dans lesquels les droits humains sont sys­té­ma­tique­ment et gra­ve­ment bafoués. De plus, le Conseil fédé­ral a récem­ment décidé que les expor­ta­tions d’armes devaient désor­mais éga­le­ment être pos­sibles dans les pays impliqués dans des conflits internes armés. Ces deux déci­sions doivent être cor­ri­gées par l’initiative.

Signez ici !

Pour tout ren­sei­gne­ment:

Mari­anne Streiff-Feller, Pré­si­dente de parti et Conseillère natio­nale : 079 664 74 57
François Bach­mann, Vize­prä­sident (Roman­die): 079 668 69 46
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Chargé de com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70