News

Un OUI pour mettre fin à la situation d'urgence dans le domaine des soins et pour la solidarité

En votant OUI à l'initiative pour les soins infir­miers, les citoyens ont clai­re­ment mon­tré qu'il est grand temps de trou­ver des solu­tions glo­bales et durables pour faire face à la pénu­rie de person-nel soi­gnant. En outre, avec son OUI à la loi Covid-19, elle se pro­nonce en faveur d'un pro­ces­sus orienté vers des solu­tions com­mu­nau­taires pour lut­ter contre la pan­dé­mie et ses conséquences.

Le OUI à l'initiative pour les soins infir­miers est un enga­ge­ment clair de la popu­la­tion en faveur de soins de haute qua­lité. C'est aussi un signe clair de soli­da­rité avec les soi­gnants qui s'investissent depuis des années, et encore plus en période de pan­dé­mie, au-delà de leurs limites.

Agir rapi­de­ment contre la sur­charge de tra­vail et les aban­dons de la pro­fes­sion
Le OUI de l'électorat à l'initiative est en fait un OUI à des solu­tions durables contre la pénu­rie dras­tique de per­son­nel soi­gnant. En plus de la cam­pagne de for­ma­tion qui n’est contes­tée par per­sonne et des moda­li­tés de fac­tu­ra­tion reprises par le contre-projet, la popu­la­tion veut éga­le­ment des amé­lio­ra­tions struc­tu­relles des condi­tions de tra­vail dif­fi­ciles des soi­gnants qui sont actifs actuel­le­ment. Celles-ci doivent per­mettre de lut­ter contre la sur­charge chro­nique et les nom­breux aban­dons pré­coces de la pro­fes­sion par le per­son­nel soi­gnant dûment formé. Les dis­po­si­tions tran­si­toires de l'initiative sti­pulent en outre que le Conseil fédé­ral doit prendre ces mesures rapi­de­ment.

Ensemble contre la pan­dé­mie et ses conséquences
Par son OUI clair à la loi Covid-19, le peuple suisse sou­tient les mesures soli­daires prises par le Par­le­ment et le gou­ver­ne­ment pour lut­ter contre la pan­dé­mie et ses conséquences. Il s'agit main­te­nant de conti­nuer à uti­li­ser cette base légale avec dis­cer­ne­ment et en étroite col­la­bo­ra­tion avec les Can­tons de manière à évi­ter, cet hiver encore, une sur­charge du sys­tème de santé et des mesures dras­tiques sup­plé­men­taires pour l'ensemble de la popu­la­tion. Les entre­prises, les indé­pen­dants et les sala­riés tou­chés par la crise peuvent désor­mais conti­nuer à rece­voir le sou­tien dont ils ont urgem­ment besoin sur la base de la loi Covid-19.

Une pra­tique éprou­vée plu­tôt que le tirage au sort
Le NON clair et net du peuple à l'initiative sur la jus­tice est une confir­ma­tion de la pra­tique actuelle éprou­vée de l'élection des juges fédé­raux. La popu­la­tion ne sou­haite pas non plus qu'une fonc­tion aussi impor­tante soit attri­buée par tirage au sort.

Contacts :
Lilian Stu­der, Pré­si­dente du parti et Conseillère natio­nale : 076 575 24 77
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Res­pon­sable de la com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70