News

Pour le PEV, les exceptions à l'interdiction des exportations d'armes vers les pays en guerre civile sont inadmissibles

Le Conseil natio­nal com­mence aujourd'hui ses déli­bé­ra­tions sur l'initiative popu­laire "Contre les expor­ta­tions d’armes dans les pays en guerre civile" et sur le contre-projet cor­res­pon­dant du Conseil fédé­ral. Les Conseillers natio­naux du PEV s'opposent clai­re­ment et sans équi­voque aux excep­tions, insé­rées par la Com­mis­sion de sécu­rité du Conseil natio­nal, au béné­fice du Conseil fédé­ral et demandent qu'elles soient pure­ment et sim­ple­ment sup­pri­mées. Ces excep­tions consti­tue­raient des échap­pa­toires per­met­tant l'autorisation d'exportations de maté­riel de guerre vers des pays où sévit une guerre civile ou des vio­la­tions sys­té­ma­tiques des droits de l'homme.

 

"Les expor­ta­tions d'armes vers les pays en guerre civile doivent être inter­dites une fois pour toutes, tout comme celles vers les pays qui violent sys­té­ma­tique­ment les droits de l'homme, quel que soit le degré de démo­cra­tie de ces pays.", déclare la Conseillère natio­nale et Copré­si­dente du comité d'initiative, Marianne Streiff, sou­li­gnant la posi­tion très claire des membres PEV du Conseil natio­nal contre toute excep­tion à cette régle­men­ta­tion.

La maxi­mi­sa­tion des pro­fits ne l'emporte pas sur le com­por­te­ment éthique
Contrai­re­ment à la déci­sion du Conseil des États, une courte majo­rité de la Com­mis­sion de sécu­rité du Conseil natio­nal veut inclure une clause d'exception dans la loi. Celle-ci devrait per­mettre au Conseil fédé­ral de s'écarter des cri­tères d'autorisation dans cer­taines cir­cons­tances pour les "pays démo­cra­tiques". "Cette  faille per­met­trait d'exporter du maté­riel de guerre vers la Turquie ou l'Ukraine, par exemple.", explique la Conseillère natio­nale PEV Marianne Streiff, pré­ci­sant les conséquences d'une telle dis­po­si­tion. "Cepen­dant, la maxi­mi­sa­tion des pro­fits et des affaires com­pen­sa­toires ne doivent jamais être plus impor­tantes que nos valeurs éthiques et que notre tra­di­tion huma­ni­taire.", est convain­cue Marianne Streiff.

Le retrait de l'initiative reste pos­sible
Si la majo­rité du Conseil natio­nal suit la ver­sion du Conseil des États et sup­prime cette excep­tion, les membres PEV du Conseil natio­nal sou­tien­draient la contre-proposition. Les prin­ci­paux objec­tifs de l'initiative seraient alors atteints. Après le vote final des deux Conseils, cette-ci pour­rait être reti­rée. Mais d'ici là, le PEV conti­nue à sou­te­nir l'initiative.

Contacts :
Marianne Streiff, Conseillère natio­nale : 079 664 74 57
Lilian Stu­der, Pré­si­dente du parti et Conseillère natio­nale : 076 575 24 77
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Res­pon­sable de la com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70