Menu Home

Newsartikel

News

Le PEV dit OUI à la loi sur le CO2 et aux initiatives sur l'eau potable et les pesticides

Lors de leur 102ème Assem­blée ordi­naire des délé­gués, en ligne, les délé­gués du PEV Suisse ont voté en faveur de la loi sur le CO2 et des ini­tia­tives sur l'eau potable et sur les pes­ti­cides. Nous n'avons plus de temps à perdre en matière de pro­tec­tion du cli­mat. Face à l'attitude de blo­cage et aux pseudo-solutions en matière de poli­tique agri­cole, il est impor­tant de pour­suivre sur la voie des ini­tia­tives vers une agri­cul­ture plus éco­lo­gique, afin d'éviter des dom­mages irré­pa­rables à la san-té de la popu­la­tion et à la bio­di­ver­sité. Les délé­gués ont éga­le­ment dit OUI à la loi COVID-19 et à la loi sur le ter­ro­risme.

Par 96 voix contre 1et 3 abs­ten­tions, les délé­gués ont dit OUI à la loi sur le CO2. Le chan­ge­ment cli­ma­tique, qui est déjà clai­re­ment per­cep­tible en Suisse, exige une action rapide. Plus nous atten­dons, plus il sera coû­teux et dif­fi­cile d'atteindre les objec­tifs cli­ma­tiques de l’accord de Paris. Le PEV réclame des taxes d'incitation éco­lo­gique depuis des décen­nies. L'effet d'entraînement de la taxe sur le CO2 a été prouvé et il est logique de l'étendre à d'autres domaines, d'autant plus qu'elle est lar­ge­ment rem­bour­sée à la popu­la­tion d'une manière socia­le­ment accep­table. Grâce à l'argent du fonds cli­ma­tique, la loi sur le CO2 devien­dra éga­le­ment un moteur d'innovation pour des emplois durables et pour la pour­suite du déve­lop­pe­ment de tech­no­lo­gies res­pec­tueuses du cli­mat.  

Ini­tia­tives concer­nant l'eau potable et les pes­ti­cides : Il est urgent de rendre l'agriculture plus verte

A une nette majo­rité, les délé­gués ont éga­le­ment voté en faveur de l'initiative sur l'eau potable et de l'initiative sur les pes­ti­cides. En sup­pri­mant les sub­ven­tions néfastes pour l'environnement et pour la santé de la popu­la­tion, l'initiative pour l'eau potable pri­vi­lé­gie les inci­ta­tions à la pro­duc­tion éco­lo­gique plu­tôt que les inter­dic­tions, afin de pré­ser­ver la qua­lité de l'eau potable et d’enrayer l'extinction mas­sive des espèces ani­males. L'initiative sur les pes­ti­cides vise éga­le­ment à pro­té­ger la popu­la­tion contre les risques sani­taires liés aux pes­ti­cides pro­duits arti­fi­ciel­le­ment et à enrayer le déclin de la bio­di­ver­sité. Tant que les majo­ri­tés au Par­le­ment empêchent l'agriculture de deve­nir plus éco­lo­gique, ce qui est urgent, il est néces­saire de pour­suivre sur la voie pro­po­sée par les ini­tia­tives.

Loi COVID-19 : le réfé­ren­dum frappe les mau­vaises cibles

Les délé­gués ont éga­le­ment donné un OUI clair à la loi COVID-19. Elle enté­rine essen­tiel­le­ment les mesures visant à atté­nuer l'impact de la pan­dé­mie de Covid sur la société et l'économie. Un NON à cette loi ne ferait que péna­li­ser une fois de plus tous ceux qui doivent déjà sup­por­ter les conséquences éco­no­miques pénibles des fer­me­tures. Les impor­tantes mesures d'aide sup­plé­men­taires que le Par­le­ment a adop­tées depuis lors dans le cadre des révi­sions de la loi seraient alors éga­le­ment anéan­ties.

Loi sur le ter­ro­risme : de la pré­ven­tion contre les per­sonnes dan­ge­reuses

Par 59 voix contre 30 et 11abstentions, les délé­gués se sont pro­non­cés en faveur de la loi sur le ter­ro­risme. Elle com­plète la lutte suisse contre le ter­ro­risme par des mesures poli­cières pré­ven­tives néces­saires pour se pro­té­ger contre les per­sonnes dan­ge­reuses.  

Remer­cie­ments
Dans son dis­cours aux délé­gués, la Pré­si­dente du parti, Marianne Streiff, a remer­cié tous les membres actifs pour leur enga­ge­ment pas­sionné, leur cœur et leur âme pour défendre les thèmes chers au PEV. Elle les a encou­ra­gés à affron­ter ensemble et avec espoir les conséquences per­son­nelles, par­fois très dures, de la crise du Corona, mais aussi les défis poli­tiques à venir.

Contacts :
Marianne Streiff, Pré­si­dente du parti et Conseillère natio­nale : 079 664 74 57
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Nik Gug­ger, Vice-président et Conseiller natio­nal : 079 385 35 35
Lilian Stu­der, Conseillère natio­nale : 076 575 24 77
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Res­pon­sable de la com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70

Photo

Marianne Streiff, Pré­si­dente du parti et Conseillère natio­nale, 102ème Assem­blée ordi­naire des délé­gués, en ligne, 20.3.2021