News

OUI à la loi sur les jeux d’argent, NON à Monnaie Pleine

Lors de la 99ème assem­blée ordi­naire des délé­gués du PEV Suisse à Lies­tal, les délé­gués pro­posent le OUI à la loi sur les jeux d’argent et refusent l’initiative Mon­naie Pleine, jugée trop risquée. Le Conseiller natio­nal Nik Gug­ger (ZH) est élu par l’assemblée en tant que 2ème Vice-président du PEV Suisse.

Pour le Parti Evan­gé­lique, l’initiative Mon­naie Pleine est un essai pré­coce, unique au monde et à l’issue incer­taine, car ni la sta­bi­li­sa­tion du sys­tème finan­cier ni la pré­ven­tion de futures crises ou bulles finan­cières ne sont scien­ti­fique­ment prou­vées. Le PEV par­tage le souci des ini­tiants face à notre manque de pré­pa­ra­tion à une nou­velle crise ban­caire, tout comme leur désir de sta­bi­li­ser le sys­tème finan­cier de la Suisse.
Cet objec­tif pour­rait cepen­dant être atteint autre­ment, p.ex. en aug­men­tant la part du capi­tal propre pour les banques d’importance sys­té­mique. C’est pour cela que les conseillers natio­naux du PEV, avec la mino­rité de la com­mis­sion, ont plaidé pour que le Conseil fédé­ral pré­sente un contre-projet à l’initiative.
Les délé­gués du PEV ont suivi le plai­doyer du Conseiller natio­nal PS Phi­lipp Hadorn, SO, contre l’initiative Mon­naie Pleine et pro­posent le NON par 49 voix contre 39 et 10 ab­stentions.

Un OUI mesuré pour la nou­velle loi sur les jeux d’argent

Le PEV recon­naît que la nou­velle loi sur les jeux d’argent doit prendre en compte les déve­lop­pe­ments socié­taux et tech­no­lo­giques. Les jeux de casino doivent pou­voir être pro­po­sés en ligne par des conces­sion­naires si les recettes reviennent à l’AVS/AI et à des buts d’utilité publique. Il n’est cepen­dant pas conce­vable pour le PEV que les gains issus des jeux d’argent soient à l’avenir exempts d’impôt. De plus, du point de vue du PEV, la nou­velle loi ne va pas assez loin en matière de pro­tec­tion des joueurs com­pul­sifs. Des mesures de pro­tec­tion effi­caces face aux dan­gers des jeux d’argent, comme p.ex. une com­mis­sion indé­pen­dante d’experts ou une rede­vance pour finan­cer des mesures de pro­tec­tion contre l’addiction au jeu, n’ont mal­heu­reu­se­ment pas obtenu de majo­rité au sein du Par­le­ment.

Mal­gré les défauts de la loi, les délé­gués du PEV n’ont pas voulu reje­ter la tota­lité de la révi­sion et ont suivi le Conseiller natio­nal PCS Karl Vogler, OW, en pro­po­sant de voter OUI à la nou­velle loi sur les jeux d’argent par 63 voix contre 25 et 11 abs­ten­tions .

Pas­sion­nés pour l’humain et pour l‘environnement

Dans son dis­cours, la Pré­si­dente de parti et Conseillère natio­nale Marianne Streiff (BE) a sou­li­gné le sou­tien du PEV à l’initiative pour la trans­pa­rence, dépo­sée der­niè­re­ment : « Le peuple doit pou­voir s’exprimer sur l’importance qu’il accorde à la trans­pa­rence en matière de finan­ce­ment des par­tis et des vota­tions. »
Elle a en outre réaf­firmé le sou­tien du PEV aux accords de Paris sur le cli­mat et la volonté d’instaurer en Suisse le prin­cipe du pollueur-payeur ainsi que la vérité des coûts envi­ron­ne­men­taux.

Pour Marianne Streiff, le retour du PEV au sein du Conseil com­mu­nal de Zurich consti­tue une moti­va­tion pour les mili­tants et sym­pa­thi­sants du PEV de conti­nuer à s’engager avec pas­sion. « Pas­sion­nés pour l’humain et l’environnement. Pour la jus­tice, la dura­bi­lité et la dignité humaine. »  C’est la vision du PEV Suisse pour 2019, année du cen­te­naire du parti et année élec­to­rale au niveau natio­nal. Cette pas­sion se conjugue dans l’engagement du PEV et de ses repré­sen­tants en faveur d’une éco­no­mie éthique, contre l’exploitation et la traite humaine ainsi qu’en faveur d’une vie soli­daire et digne de la nais­sance à la mort.

Les délé­gués ont éga­le­ment adopté les comptes annuels 2017 et ont élu le Conseiller natio­nal Nik Gug­ger, ZH, au poste de 2ème Vice-président du PEV Suisse.

Pour tout ren­sei­gne­ment :

Marianne Streiff-Feller, Pré­si­dente de parti et Conseillère natio­nale : 079 664 74 57
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Nik Gug­ger, Vice-président et Conseiller natio­nal : 079 385 35 35
Domi­nik Währy, Secré­taire géné­ral : 079 688 05 55
Dirk Mei­sel, Chargé de com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70


Pho­tos:

Photo 1

Photo 2

Photo 3

Photo 4



www.evppev.ch