News

Le PEV Genève refuse la destruction de la zone agricole d’Avusy et plébiscite la non-prolifération des armes

Le PEV Genève a tenu le 27 sep­tembre der­nier son assem­blée géné­rale consa­crée aux mots d’ordre pour les vota­tions du mois de novembre. La pro­tec­tion des droits humains et la pro­mo­tion de la paix ont été plé­bis­ci­tées par les membres, qui se sont pro­non­cés pour l’interdiction du finan­ce­ment par la Suisse des pro­duc­teurs de maté­riel de guerre. La sec­tion gene­voise a éga­le­ment rejeté, à l’unanimité, le déclas­se­ment d’une zone agri­cole à Avusy.

Le PEV Genève sou­tien­dra l’initiative pour des mul­ti­na­tio­nales res­pon­sables, rejoi­gnant en cela le mot d’ordre très clair du PEV Suisse. L’argument selon lequel des mul­ti­na­tio­nales pour­raient de ce fait quit­ter la Suisse a été exa­miné. Le Parti évan­gé­lique cherche tou­te­fois à prio­ri­ser les valeurs chré­tiennes sur les consi­dé­ra­tions éco­no­miques et à mettre l'humain en pre­mière place dans ses consi­dé­ra­tions. 

 

Pour cette même rai­son, l’initiative por­tant sur l’interdiction du finan­ce­ment des pro­duc­teurs de maté­riel de guerre a été approu­vée à l’unanimité.

 

La modi­fi­ca­tion de zones sur le ter­ri­toire de la com­mune d’Avusy a été rejeté à l’unanimité. Le PEV Genève, qui milite depuis des années pour la pro­tec­tion des arbres et de la bio­di­ver­sité dans le can­ton, ne peut accep­ter de voir notre envi­ron­ne­ment attaqué, notam­ment un bio­tope ancien ser­vant de refuge pour la faune et pour des oiseaux pro­té­gés. Le peu d’endroits sub­sis­tant pour la sau­ve­garde de la nature doit être pré­servé de même que la santé des habi­tants.

 

Contacts :  Flo­rian Baier, Pré­sident PEV Genève (022 786 15 86)

                   Phi­lippe Siraut, Coor­di­na­teur PEV Suisse romande (079 435 80 82)