News

Oui à la sécurité alimentaire !

L’agriculture indus­trielle dégrade l’environnement et appau­vrit la bio­di­ver­sité. C’est fort de ce constat que le PEV Genève a décidé lors de sa der­nière Assem­blée géné­rale de sou­te­nir les ini­tia­tives « Sou­ve­rai­neté ali­men­taire » et « Pour une ali­men­ta­tion équi­table ». Pour pou­voir four­nir des ali­ments sains tout en ména­geant les res­sources natu­relles, nos agri­cul­teurs ont besoin que leur tra­vail soit adéqua­te­ment pro­tégé.

« Pas de com­pro­mis avec les OGM »

Le PEV Genève a toujours milité pour une agri­cul­ture rai­son­née, qua­li­ta­tive et proche du consom­ma­teur. Il estime que, le mora­toire sur les OGM ayant été voté par les Suisses jusqu’en 2021, il est main­te­nant néces­saire de l’inscrire défi­ni­ti­ve­ment dans notre Consti­tu­tion, ainsi qu’un cer­tain nombre de prin­cipes qui garan­tissent une agri­cul­ture de qua­lité et res­pon­sable envers l’environnement.

L’argument de la vio­la­tion éven­tuelle d’engagements inter­na­tio­naux n’a pas convaincu les membres du Parti évan­gé­lique gene­vois, qui ont estimé que l’urgence est à la pro­tec­tion de notre patri­moine agri­cole, gra­ve­ment menacé par une uti­li­sa­tion irres­pec­tueuse des sols.

 

Un signal fort

Au final, le OUI à l’initiative pour la Sou­ve­rai­neté ali­men­taire doit envoyer un signal fort en faveur de la pro­tec­tion de notre agri­cul­ture et de l’écosystème, dont dépend la qua­lité de notre ali­men­ta­tion.

Il doit aussi don­ner les moyens à la Suisse de ne pas se plier en toutes cir­cons­tances à la loi de la concur­rence, achar­née et par­fois déloyale, à laquelle se livrent les États au détri­ment de condi­tions envi­ron­ne­men­tales, sociales voire sani­taires suf­fi­santes.

Sui­vant le PEV Suisse, le PEV Genève dit éga­le­ment oui à l’initiative « Pour une ali­men­ta­tion équi­table » et à l’arrêté fédé­ral pour la pro­mo­tion des pistes cyclables et sen­tiers pédestres.