News

Coup dur pour la protection globale de l’environnement et la justice sociale

Le non à l’initiative mul­ti­na­tio­nales res­pon­sables est un coup dur pour la pro­tec­tion glo­bale de l’environnement et la jus­tice sociale. Le contre-projet, sans aucune men­tion d’une res­pon­sa­bi­lité à assu­mer, entre donc en vigueur. L’économie doit donc tenir parole et prou­ver que la seule obli­ga­tion de décla­rer suf­fit. Le non à l’initiative pour une inter­dic­tion du finan­ce­ment des pro­duc­teurs de maté­riel de guerre est une occa­sion ratée pour une poli­tique de neu­tra­lité cré­dible.

L’échec de l’initiative mul­ti­na­tio­nales res­pon­sables entraîne l’entrée en vigueur du contre-projet du Par­le­ment qui ne fait aucune men­tion d’une res­pon­sa­bi­lité à assu­mer. Il appar­tient main­te­nant au monde éco­no­mique d’assumer les décla­ra­tions faites au cours de la cam­pagne de vota­tion. Il doit prou­ver que la seule obli­ga­tion de décla­rer suf­fit à contraindre les mul­ti­na­tio­nales à agir de manière socia­le­ment et éco­lo­gique­ment res­pon­sable à l’étranger.

Occa­sion manquée pour un monde plus paci­fique
Le non à l’initiative contre le finan­ce­ment des pro­duc­teurs de maté­riel de guerre est, selon le PEV, une occa­sion manquée pour la Suisse. La mise en œuvre de cette ini­tia­tive aurait per­mis de contri­buer à un monde plus paci­fique, grâce à des déci­sions d’investissement éthique­ment res­pon­sables de la part de la Banque natio­nale, des caisses de pen­sion et des fon­da­tions, et cela sans nuire à l’économie ni à la pré­voyance vieillesses en Suisse. Une mise en œuvre judi­cieuse des demandes de l’initiative aurait éga­le­ment per­mis de rendre cré­dible la poli­tique de neu­tra­lité de la Suisse.

Contact :
Marianne Streiff, Pré­si­dente de parti et Conseillère natio­nale : 079 664 74 57
François Bach­mann, Vice-président (Roman­die) : 079 668 69 46
Nik Gug­ger, Vice-président et Conseiller natio­nal : 079 385 35 35

Lilian Stu­der, Conseillère natio­nale : 076 575 24 77
Roman Rutz, Secré­taire géné­ral : 078 683 56 05
Dirk Mei­sel, Chargé de com­mu­ni­ca­tion : 079 193 12 70